0

Steam : la toxicité des chats dans le viseur d’une nouvelle feature – jeuxvideo.com

News jeu Steam : la toxicité des chats dans le viseur d’une nouvelle feature

Déjà présent dans des jeux partenaires de Steam, un filtre de chat a été intégré au client de Valve. C’est dans une mise à jour parue dans la nuit d’hier que cette fonctionnalité a été incluse, dans le but de contrôler et non de censurer.

La toxicité (ou comportements source de haine) est l’un des fléaux du jeu vidéo en ligne et de nombreux acteurs du domaine cherchent à la contrôler. Parmi tant d’autres jeux, Overwatch promeut un système de recommandations et League of Legends a récemment introduit un système pour signaler les joueurs responsables d’anti-jeu avant la partie. D’autres jeux multijoueur comme Counter-Strike : Global Offensive ou Destiny 2 bénéficient déjà d’un filtre personnalisable pour masquer certains mots, filtre dont s’est inspiré Valve pour son client Steam.

STEAM VEUT MIEUX CONTRÔLER LA TOXICITÉ

Dans une mise à jour nocturne de sa plateforme, Valve a intégrer un filtre permettant aux joueurs de choisir les mots qu’ils ne veulent plus voir. Ce détecteur de toxicité est directement personnalisable via les paramètres Steam (Steam > Paramètres > Dans un jeu > Change Chat Filtering Preferences). Chacun peut sélectionner les mots qu’il ne veut pas voir sur une fenêtre de discussion : ils seront alors remplacés par des cœurs ou des astérisques.

Dans un second temps, Valve explique pourquoi ils ont intégré cet outil à leur plateforme. L’entreprise répond à une demande de ses partenaires et de sa communauté et a décidé de l’incorporer après une phase de test sur SteamLabs. Il indique également que cette fonctionnalité vise à contrôler ce que les utilisateurs voient, plus qu’à les censurer :

Nous savons que certains groupes se défendent d’un langage qui leur est propre, et nous ne voulons pas leur interdire son emploi lorsqu’ils discutent entre membres sur Steam. De plus, les retours qui nous sont parvenus suite à notre expérience Steam Labs confirment le fait que le contexte joue un rôle primordial : un langage grossier sera perçu différemment par les individus d’un même groupe.

Découvrez notre réaction dans cet extrait du Journal de Jeuxvideo.com, diffusé chaque jour de la semaine sur LeStream.fr de 12h30 à 14h30.

Profil de charlanmhg,  Jeuxvideo.com

Par charlanmhg, Rédaction jeuxvideo.com

MPTwitter

addictinggames

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *